Nos parcours Rivières

Notre association intervient sur des rivières telles que la Basse Rivière d’Ain (BRA), l’Albarine, le Suran, le Gardon, la Morette, le Canal d’Oussiat… 

L’AAPPMA-PLA gère des parcours sur les communes d’Ambérieu en Bugey, Ambronay, Bettant, Druillat, Pont d’Ain et Varambon.

Sur l’ensemble de nos parcours la loi pêche régie la pratique de notre loisir, la réglementation générale dans notre département est accéssible sur le site de la FDAAPPMA de l’Ain:

https://www.federation-peche-ain.com/reglementation/

Nous avons, en complément de ce cadre légal, des mesures complémentaires que nous vous détaillons ci dessous:


La Basse Rivière d'Ain

Nous gérons environ 8 km de la Basse Rivière d’Ain (B.R.A.), soit 3 lots de domaine public (B19, B20, B21).

Le lot B19 est classé en seconde catégorie, la limite amont est à la confluence avec l’Ecotay en rive gauche de la BRA (quelques centaines de mètres sous le barrage d’Oussiat). La limite avale est le barrage Convert de Pont d’Ain qui délimite le passage de la première à la seconde catégorie (amont du barrage seconde catégorie et à l’aval première catégorie).

Le lot B20 est classé en première catégorie, parcours no-kill, la limite amont est le barrage Convert (dernier seuil de la BRA avant sa confluence avec le Rhône). La limite avale est à 400 mètres en aval du pont de Pont d’Ain.

Le lot B21 est classé en première catégorie, la limite amont est à 400 mètres en aval du pont de Pont d’Ain. La limite avale se situe environ 2 km sous Varambon au niveau où la BRA est la plus proche de la départementale D984 reliant Varambon à Priay en rive droite.

Les TLC sont bien en dessous des exigences biologiques des salmonidés de la BRA, les 3 AAPPMA de la BRA (de l’amont vers l’aval : PPVA, PLA et AUPRA) ont déposé un dossier demandant l’augmentation de ces TLC ridicules pour une telle rivière. En moyenne les truites de la BRA se reproduisent pour la première fois autour de 42 cm, pour certaines truites qui grandissent très vite on arrive à plus de 50 cm pour la première reproduction. Pour les ombres, la première reproduction a lieu vers 38 cm, d’où l’urgence pour nous, que ce dossier de l’augmentation des TLC des salmonidés de la BRA aboutisse au plus vite.

Si vous pêchez la BRA, gardez bien en tête ces chiffres et n’oubliez pas que sur cette rivière plus que jamais, chaque géniteur est indispensable à la pérennité des salmonidés et à une pêche de qualité durable.

 

Sur les lots B20 et B21 soit un linéaire de 5560 mètres, un parcours no-kill salmonidés (truites et ombres) est instauré par arrête préfectoral. L’utilisation d’hameçons simples sans ardillon est obligatoire, tout salmonidé capturé doit être remis à l’eau vivant, immédiatement et sans distinction de taille.

Sur toute la BRA que ce soit en première et seconde catégorie (hormis les parcours no-kill et réserves de pêche) est autorisé de conserver 3 salmonidés par jour et par pêcheur, dont au maximum un ombre et une truite fario. Les Tailles Légales de Captures (TLC) sont à 30 cm pour les truites et 35 cm pour les ombres, ce sont des tailles maximales à ce jour pour du domaine public.

Le barrage Convert de Pont d’Ain délimite le passage de la première à la seconde catégorie (amont du barrage seconde catégorie, en aval première catégorie), une réserve de pêche de 50 mètres en amont de cet ouvrage est présente sur le lot B19.

Sur la basse rivière d’Ain, en seconde catégorie, à l’aval de l’Allement, la pêche en marchant dans l’eau est interdite pendant la fermeture de la truite.


Le Canal d'Oussiat

Le canal d’Oussiat est une annexe de la BRA.

D’une longueur d’environ 1 kilomètre, il est classé eaux libres de domaine privé.

Bien qu’il soit en dérivation de la BRA sur la commune de Pont d’Ain au lieu dit Oussiat, il est classé seconde catégorie piscicole. Notre limite amont sur ce canal se situe au niveau du pont tout en amont du canal. La limite avale se trouve à la confluence avale avec la BRA. Le canal d’Oussiat est régulièrement asséché pour des raisons de maintenance, la gestion de ce linéaire est pour nous complexe.

 

Il possède 2 réserves de pêche, une en amont, elle englobe tout le seuil sur la rivière ainsi que la partie canal en avale du pont amont sur 50 mètres.
La seconde réserve se trouve en aval de ce parcours, elle débute pour sa limite amont au pont tout en aval du canal (juste au dessus de la micro-centrale d’Oussiat) et elle fini à la confluence avec la BRA.

Ce canal est un ouvrage annexe de la BRA, il est donc soumis à la même réglementation que la rivière d’Ain. Il y est autorisé de conserver 3 salmonidés par jour et par pêcheur, dont au maximum un ombre et une truite fario. Les Tailles Légales de Captures (TLC) sont à 30 cm pour les truites et 35 cm pour les ombres.


Le Suran

Nous gérons un peu plus d’un kilomètre du bas Suran: notre parcours va du Moulin des Planches (Pont d’Ain) à sa confluence avec l’Ain (Varambon).

Ce secteur est de domaine privé, classé en première catégorie. Attention la partie amont à notre parcours est privée : elle est gérée sur plus de 15 km par une association de riverains non réciprocitaire. Le bas Suran est une frayère exceptionnelle pour toutes les espèces de poissons de la Basse Rivière d’Ain, il dispose d’une mesure particulière.

 

La pêche en marchant dans l’eau avant l’ouverture de l’ombre (troisième week-end de mai) y est interdite en vu de protéger les frayères à ombres. Il y est autorisé la capture de 3 salmonidés par jour et par pêcheur, dont un ombre et une truite fario maximum. Les tailles légales de captures sont à 30 cm pour les truites et 35 cm pour les ombres.


L'Albarine

Notre parcours sur l’Albarine se situe sur les communes d’Ambérieu en Bugey, Bettant et Saint Denis en Bugey, en aval du parcours de Torcieu pour notre limite amont (soit quelques centaines de mètre à l’aval du dernier pont de Torcieu) et au pont de Saint Denis en Bugey pour la limite avale.

Ce parcours de domaine privé est classé en première catégorie piscicole, sur un linéaire d’environ 6 km. Il subit de fortes pertes karstiques et il est partiellement asséché en période d’étiage. Des pêches électriques de sauvetage y sont régulièrement réalisées afin de sauver les nombreux poissons pris au piège. Ces derniers sont ensuite transportés soit en amont sur l’Albarine soit sur la Basse Rivière d’Ain.

 

La pêche en marchant dans l’eau avant l’ouverture de l’ombre (troisième week-end de mai) y est interdite en vu de protéger les frayères à ombres. Il y est autorisé la capture de 3 salmonidés par jour et par pêcheur, dont un ombre au maximum. Les tailles légales de captures sont à 25 cm pour les truites et 35 cm pour les ombres.


Le Gardon

Nous gérons ce petit ruisseau pépinière, affluent de l’Albarine en rive droite. Il se situe sur la commune d’Ambérieu en Bugey.

Il est de domaine privé, classé en première catégorie et en réserve de pêche sur tout son linéaire, de la source à la confluence avec l’Albarine (lac bleu compris).

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer